En bref

Semences : Arterris rachète les parts de l’allemand KWS dans Razès Hybrides

La coopérative Arterris prend le contrôle total de Razès Hybrides, coentreprise semencière avec l’allemand KWS qui lui revend ses parts, ont-ils annoncé le 3 juillet. «KWS a décidé de céder les parts qu’elle détient dans Razès Hybrides» à Arterris, qui a «accepté d’en devenir propriétaire à 100%», selon un communiqué commun. L’opération est effective depuis le 1er juillet. Spécialiste de la production de semences de maïs, Razès Hybrides était depuis sa création, il y a plus de 25 ans, détenue à 51 % par KWS et 49 % par Arterris. Les deux groupes affirment «poursuivre leur partenariat à long terme dans la multiplication des semences de différentes espèces, principalement le maïs».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer