Côtes d'ArmorPolitique et Syndicalisme

Nouvelle équipe à la Conf’22

« Un bureau de 6 paysans et paysannes à la parité parfaite vient d’être élu à la Confédération paysanne des Côtes- d’Armor », se félicitent les responsables du syndicat. Isabelle Allain, auparavant secrétaire générale et tête de liste aux récentes élections professionnelles Chambre d’agriculture, devient porte-parole. Productrice de lait avec transformation sur la commune de Ploubezre, elle est remplacée au poste de secrétaire général par Kristen Bodros et Emmanuel Louail. Elle succède à Jean-Marc Thomas, porte-parole de la Confédération paysanne Bretagne et désormais élu au Comité national de la Confédération paysanne.

Parmi les dossiers prioritaires de cette équipe renouvelée, « la Politique agricole commune, que ce soit au niveau de l’année blanche en 2020 pour les MAEC ou Mesures agro-environnementales et climatiques contractualisées en 2015 qui impacterait nombre d’éleveurs costarmoricains, ou la future programmation Pac post-2020 ; ainsi que la thématique de l’installation-transmission afin de relever le défi d’installer des paysans nombreux dans des fermes à taille humaine ». L’accompagnement dans l’adaptation des structures aux nouveaux enjeux reste également une préoccupation majeure.

« Pour exemple : les taux de nitrates qui repartent à la hausse en Baie de Saint-Brieuc et qui ont déjà pour conséquence la forte présence d’algues vertes dès la mi-juin. » Les responsables de la Confédération paysanne des Côtes d’Armor soulignent que, « malgré les efforts engagés, rien n’est acquis ». Pour eux, la vigilance doit donc rester de mise : « Les efforts doivent s’intensifier pour que les agriculteurs s’engagent dans des systèmes agronomiques durables. » La nouvelle équipe, élue à l’unanimité, termine en donnant le cap : « Si le travail et les enjeux sont grands, la motivation et la dynamique le sont aussi afin d’être force de proposition et d’actions ».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer