CulturesSur abonnement

Tomates : Stop aux importations

La consommation n’est pas au rendez-vous. Les volumes de tomates s’accumulent depuis début mai, accentués par des importations records. Après une année 2018 compliquée, surtout en tomates grappes et avec une météo en dents de scie en ce printemps 2019, la consommation peine à décoller alors que les beaux bouquets de tomates qui se sont…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer