Pâturage : Gérer l’épiaison printanière pour préparer l’été

 - Illustration Pâturage : Gérer l’épiaison printanière pour préparer l’été
« Lorsqu’on réalise un topping, si la parcelle reste verte après la fauche, alors la gestion de pâturage est bonne ».

« L’objectif du topping de printemps est de maîtriser les épis des graminées, tout en redynamisant de manière homogène la pousse du paddock et en coupant les zones de refus liés aux bouses des tours précédents », résume Florent Cotten. Pour gérer l’épiaison, les éleveurs ont deux stratégies herbagères favorables pour la plante et la…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article