Politique et Syndicalisme

Sans carte verte, des éleveurs voient rouge

Depuis début avril, la distribution des Attestations sanitaires à délivrance anticipée (Asda) est suspendue pour certains élevages. « Ces derniers ne sont pas à jour de leur cotisation, malgré nos relances », explique-t-on à GDS Bretagne.

Suite à une réunion publique la semaine dernière à Grâces (22) en présence des responsables de GDS Bretagne, des éleveurs du secteur de Guingamp, rassemblés sous la bannière de « Collectif Bretagne OVS », se sont rendus, mercredi 24 avril, au siège de l’institution à Ploufragan « pour réclamer les cartes vertes ». Ils dénoncent « le coût et l’opacité des prestations facturées » par le Groupement, ainsi que « la difficulté à se libérer pour se contenter d’une formule limitée à la partie réglementaire ». D’autres ne comprennent pas que, pour le même nombre de bovins, leur facture ait « presque doublé » entre 2016 et 2018… Tous montrent du doigt le tarif breton « très élevé et non justifié » de 3,23 € par animal en brandissant les conditions pratiquées dans le Calvados par exemple.

« Nos collègues normands paient beaucoup moins cher et leur facture est très détaillée : on y trouve le prix des obligations réglementaires, des services… C’est totalement transparent. » Ces tensions ne sont pas nouvelles. En 2018, suite à des impayés concernant un millier d’éleveurs dans la région représentant une somme globale importante, les responsables de GDS Bretagne avait enclenché des démarches pour se faire payer. Jusqu’au recours à une société de recouvrement. La FRSEA s’était emparée du sujet et avait rencontré le Groupement pour chercher des solutions. Elle reste d’ailleurs « mobilisée » sur l’évolution du dossier aujourd’hui.

En février dernier, le président Jean-François Tréguer avait décidé d’aller plus loin pour convaincre les éleveurs de régulariser leur situation : « J’ai demandé à chacun de régler ses dettes ou du moins d’opter pour un échéancier de remboursement courant mars. Début avril, nous avons bloqué la distribution des Asda pour les personnes qui n’ont pas fait cette démarche. » Sans cartes vertes, des veaux sont bloqués dans les fermes et la situation s’envenime. Dans le secteur de Plogonnec (29), un autre groupe d’éleveurs est mobilisé. Des avocats ont été consultés… 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer