Energies et environnement

Être agriculteur, c’est aussi être recycleur

L’agriculture produit toute l’année divers déchets d’agrofourniture. Leur recyclage et leur valorisation ne s’improvisent pas, pour les exploitations agricoles comme pour les coopératives. Triskalia structure au mieux ces collectes afin de répondre aux attentes environnementales et sociétales.

Les productions végétales et animales génèrent des volumes importants d’emballages vides, par l’utilisation de produits (semences, fertilisants, phytosanitaires, produits d’hygiène, aliments …) ou par les pratiques (paillage, stockage…). Les déchets agricoles comprennent aussi les produits phytosanitaires non utilisables qui doivent être détruits : ce sont des produits périmés ou qui font l’objet d’un retrait d’Autorisation de mise en marché (AMM).

Si les agriculteurs sont légalement responsables de la bonne gestion de leurs déchets, ils sont aussi de plus en plus investis dans le respect de l’environnement et la revalorisation des divers emballages. Cet investissement croissant permet de continuer à développer la filière. Le challenge de Triskalia est aujourd’hui d’assurer une proximité à l’agriculteur grâce à un bon maillage géographique des points de dépôts. C’est aussi celui de mettre en place des collectes régulières sur l’année pour faciliter au mieux la récupération des déchets et ainsi désengorger les exploitations agricoles.

Que deviennent ces produits collectés ?

Collecter les déchets agricoles, c’est permettre de les recycler en différents matériaux. Ainsi, avec 100 kg de bâches plastiques on peut fabriquer 650 sacs-poubelles de 100 litres. Elles peuvent aussi être valorisées en films pour la construction ou en films d’ensilage. Les sacs papier sont utilisés dans la construction de couches de protection pour les cloisons en plâtre. En ce qui concerne les big bags et les sacs plastiques collectés, 100 % sont recyclés : 5 big bag permettent la construction de 2 m2 de plaques isolantes. Les ficelles collectées sont valorisées pour fabriquer des raccords en plastique pour le bâtiment ou de nouvelles ficelles éco-conçues.

Des collectes variées tout au long de l’année

Triskalia organise chaque année plusieurs collectes de déchets agricoles. Les périodes de collecte évoluent pour s’adapter au maximum aux besoins. Comme tous les ans, les deux périodes de collecte des bidons vides de produits phytosanitaires et de produits d’hygiène en élevage laitier sont prévues à la fin du printemps ainsi qu’à l’automne. La reprise des sacs de semences et big bag de fertilisants a lieu, quant à elle, tout au long de l’année. Pour la récupération des Produits phytosanitaires non utilisables (PPNU), une collecte unique est organisée à la fin de l’été. La collecte étant très spécifique, elle a lieu uniquement dans les points spécialisés. La reprise des films agricoles, ficelles et filets usagés sera divisée en deux périodes afin d’assurer un volume plus conséquent, facilitant les enlèvements et permettant le dé-stockage des déchets encombrants dans les exploitations.

La collecte Triskalia en chiffres

En 2018, près de 2 000 tonnes de déchets ont été collectées, puis recyclées ou retraitées par l’intermédiaire de la filière Adivalor. La baisse des volumes d’emballages de produits d’hygiène en élevage laitier (- 17 %) et de sacs papiers (-37 %) a été compensée par l’essor de la collecte des ficelles et filets de 80 %. La reprise des emballages vides de produits phytosanitaires a elle aussi progressé de près de 40 %. L’implication de plus en plus d’agriculteurs qui s’organisent pour rincer, trier, conditionner et rapporter leurs déchets les rend acteurs du développement d’une agriculture durable et respectueuse de l’environnement. Bravo aux adhérents-recycleurs !

Maïwen Abgrall / Triskalia

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer