Energies et environnement

Responsable de ses filets

Avec le développement de l’enrubannage, le volume des déchets plastique a considérablement augmenté dans les exploitations d’élevages de ruminants. Pour éviter d’être « débordé » par des montagnes de films, filets et ficelles mélangés très difficiles à trier, il est conseillé de trier et d’ensacher les différentes catégories de produits dès ouverture des balles.

  • Films d’enrubannage : secouer le film pour le débarrasser de toute trace de fourrage et de terre, puis le rouler en boule ou le plier de la manière la plus dense possible.
  • Ficelles et filets : les ficelles doivent être propres et les filets secoués et débarrassés le plus possible du fourrage. Les conditionner obligatoirement dans des saches différentes car ficelles et filets ne subissent pas le même traitement de recyclage.

La filière de collecte bâtie sur le principe de la Responsabilité élargie du producteur (REP) fait que la responsabilité pour l’élimination du déchet s’arrête lors de la remise dudit déchet à l’organisme collecteur, conventionné ou agréé par l’éco-organisme.

Lors du dépôt, l’opérateur de collecte remet une « attestation de remise de déchets » à l’agriculteur. Ce justificatif qui doit être conservé au moins 3 ans est la preuve d’une bonne gestion des déchets définie par le Code de l’environnement. Lorsque le déchet n’est pas repris dans une filière gérée par un éco-organisme, l’agriculteur est responsable jusqu’à sa destination finale.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer