En bref

Herta, Bigard et Evel’Up contractualisent sur 2000 porcs/semaine

Le salaisonnier Herta, l’abatteur Bigard et le groupement de produits Evel’up ont annoncé le 25 février sur le Salon de l’agriculture le lancement d’une contractualisation dès le 1er avril sur environ 2000 porcs par semaine. Ce contrat permet un lissage du revenu des exploitants agricoles ; un dispositif d’avance de trésorerie remboursable va être mis en place lorsque le prix de marché sera inférieur à l’indice de coût de production défini par Inaporc et recalculé chaque trimestre. Par ailleurs, un fonds sera alimenté par Herta pour financer des projets de R&D ou d’installation de jeunes agriculteurs. En échange, les exploitants s’engagent à respecter un cahier des charges sur le bien-être animal et à ne pas utiliser d’antibiotique en post-sevrage.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer