En bref

Lundi vert, Interbev répond aux critiques

« Aujourd’hui, les chiffres de consommation équivalent à près de 4 jours par semaine sans viande rouge », répond l’interprofession du bétail et des viandes (Interbev) dans un communiqué de presse du 7 janvier, après l’appel pour un « lundi vert » lancé il y a quelques jours par 500 personnalités qui préconisent de remplacer la viande et le poisson chaque lundi. « La viande participe à l’équilibre alimentaire grâce à ses nutriments essentiels et variés tels que les protéines, le fer, le zinc, le sélénium et les vitamines du groupe B », assure Interbev, citant le Fonds mondial de recherche contre le cancer. Face aux critiques, la filière viande française rappelle également ses engagements environnementaux grâce au « Pacte pour un engagement sociétal » signé depuis 2017 et labellisé par l’Afnor. « En choisissant des viandes portant la signature ‘Viandes de France’, les consommateurs ont la garantie de viandes issues de nos territoires et de modes de production plus durables », clament les professionnels de la viande.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer