En bref

Viande bovine : “Pas d’échec” des négociations sur les indicateurs

«Il n’y a pas d’échec tant que la négociation n’est pas finie», a estimé le ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, le 4 octobre au Sommet de l’élevage. Lors des dernières discussions interprofessionnelles, a-t-il expliqué, il y a eu un «clash sur les salaires. Il va falloir trouver un indicateur robuste qui intègre les prix de l’aliment du bétail et de l’énergie, mais aussi les salaires. Je fais confiance au médiateur (des relations commerciales, ndlr) pour trouver un accord robuste», a ajouté en substance le ministre.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer