En bref

Le Pentagone étudie une armée d’insectes visant les cultures

Une équipe de chercheurs européens s’inquiète d’un programme de défense américain qui utiliserait des insectes porteurs de virus capables de modifier génétiquement les cultures, selon une étude parue le 4 octobre dans la revue Science. Ce projet «Insect Allies» de 45 M$, financé par l’agence pour les projets de recherche avancée de défense (Darpa) du Pentagone, prévoit de créer des insectes pour la protection des plantes mais pouvant être «transformés en armes biologiques », peut-on lire dans l’article. Il s’agit d’une nouvelle technique, à partir de virus qui ont été génétiquement modifiés pour les rendre capables de transformer l’ADN d’une espèce cible, animale ou végétale.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer