En bref

Léger recul de la production de charcuteries-salaisons en 2017

La production de charcuteries-salaisons se fixe en 2017 à 1,2 million de tonnes (-0,1%) pour un chiffre d’affaires de 6,7 milliards d’euros (-0,5%), a annoncé lors d’une conférence de presse le 6 juillet la Fédération Française des industriels charcutiers, traiteurs, transformateurs de viandes (Fict). Des chiffres qu’il faut inscrire dans le cadre « d’une baisse structurelle de la consommation de produits issus de viandes animales » à laquelle les charcuteries « résistent mieux que les viandes fraîches », a détaillé Bernard Vallat, président de la Fict. Dans ce contexte, la filière, qui rassemble 310 entreprises, veut lancer un plan pour « réenchanter les charcuteries » dont l’une des mesures est de faire évoluer le code des usages de la charcuterie. La préconisation du taux de nitrites pourrait ainsi baisser de 120mg par kilo de produit fini à 80 « d’ici fin 2019 ».

Mots-clés
Voir plus d'articles

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close