En bref

L’agroalimentaire, en tête des secteurs industriels pour la disparition d’entreprises

Selon le cabinet d’expertise Ellisphère, l’industrie agroalimentaire se situe en tête des secteurs industriels pour la « sinistralité » des entreprises, c’est-à-dire par le nombre d’entreprises qui disparaissent, non compensé par les créations. En 2016, selon les recensements du cabinet, 6 506 entreprises auraient disparu tandis que 6 040 auraient été créées, selon le cabinet. En 2015, 6 726 entreprises avaient disparu contre 6 217 créations. Un déséquilibre, fréquent depuis plus de dix ans, qui contraste avec des domaines comme le BTP, les biens de consommation courante non alimentaire (jusqu’en 2013), le bois-papier-carton, l’énergie, dont les soldes créations/disparitions d’entreprises sont soit positifs soit nettement moins négatifs.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer