Economie, marchés et gestionSur abonnement

La Chine a faim de viande bovine

« Alors que la demande baisse aux États-Unis, en Égypte, en Europe, toute l’Asie achète plus de viande, même si, ramenée à l’habitant, la consommation est encore faible. », précise Philippe Choteau, économiste chez Idele. Sous-entendu le potentiel de volumes futurs semble très important. « + 6 % en Chine et au Japon en 2017,…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer