ÉlevageMorbihanSur abonnement

“Une traite rapide et confortable est agréable”

À l’EARL des Prairies, le troupeau n’a pas grandi, mais la salle de traite a été revue en faveur de la santé des trayeurs. « Nous souffrons tous les deux de tendinites aux épaules », racontent Raymonde et Jean-Luc Dréan, de l’EARL des Prairies, à Sulniac (56). Il était ainsi devenu nécessaire de revoir la salle de…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer