En bref

Prêts bancaires à l’agriculture : “une concurrence accrue”, selon le Crédit mutuel

«Il y a une concurrence accrue» dans le marché des prêts bancaires à l’agriculture, a constaté le responsable du marché agricole à la confédération nationale du Crédit mutuel, Sébastien Prin, lors d’une conférence organisée par l’Académie de l’agriculture le 16 mai. Cette concurrence s’est notamment renforcée depuis la suppression du dispositif des prêts bonifiés pour les jeunes agriculteurs depuis 2017, qui instaurait un «parcours classique passant par les banques». Sébastien Prin note également l’entrée sur le marché de banques éthiques (Nef, Triodos) via le financement de l’agriculture biologique, mais aussi l’intérêt affiché de certaines banques en ligne pour le marché agricole, comme Nickel.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer