Cultures

Néonicotinoïdes, les restrictions d’usage renforcées

À l’issue d’un vote serré, les États membres de l’UE ont donné leur accord à un renforcement des restrictions déjà imposées aux trois insecticides néonicotinoïdes accusés de nuire aux abeilles.

Les experts des États membres de l’UE ont voté le 27 avril à la majorité qualifiée pour l’interdiction de toutes les utilisations extérieures des trois néonicotinoïdes clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame dont l’usage était déjà fortement restreint. La proposition était prête depuis plus d’un an, mais Bruxelles attendait les résultats définitifs de l’évaluation de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) pour la soumettre aux votes des experts du comité permanent sur les produits phytosanitaires. Cette évaluation a confirmé l’impact négatif des trois substances actives sur la santé des abeilles.

Seize États membres, dont la France, ont donné le feu vert à la proposition de la Commission sur la base des recommandations de l’Efsa, de n’autoriser le recours à ces trois molécules que pour les cultures sous serres permanentes alors que des cultures comme les céréales d’hiver, les pommes de terre ou la betterave à sucre peuvent encore les utiliser aujourd’hui. Le réglement doit maintenant être adopté par la Commission dans les semaines à venir et entrera ensuite en application d’ici la fin de l’année.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer