ÉlevageSur abonnement

D’abord le pâturage

Jean-Michel Thébault à Hédé Bazouges (35) mise sur le pâturage pour conduire un système très économique en intrants. Des échanges parcellaires ont permis d’accroître les surfaces accessibles. Avec 60 ares par vache laitière, Jean-Michel Thébault a développé le pâturage qui s’étend sur 9 mois de l’année sur son exploitation. « En 2016-17, des échanges parcellaires m’ont…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer