En bref

Phytosanitaires : Bruxelles propose plus de transparence sur les études scientifiques

Suite aux inquiétudes suscitées par la réautorisation au mois de décembre du glyphosate dans l’UE (pour cinq ans seulement), la Commission européenne a proposé le 11 avril d’améliorer la transparence des études scientifiques dans le domaine de la sécurité alimentaire. Pour cela Bruxelles veut : donner un meilleur accès aux citoyens à toutes les informations (non couvertes par une clause de confidentialité) soumises par l’industrie dans le cadre du processus d’évaluation des risques ; financer dans des circonstances exceptionnelles des études complémentaires ; et associer plus étroitement les États membres aux procédures d’autorisation en leur demandant de présenter des candidats pour siéger au sein des groupes d’experts.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer