Cultures

Des engrais de ferme riches

Les engrais de ferme contiennent de l’azote sous forme minérale, rapidement utilisable par les plantes, et sous forme organique, dont une partie minéralise l’année de l’apport et une autre partie qui minéralise sur plusieurs mois. Ainsi, un fumier de bovins épandu sur maïs au printemps libère environ 30 % de l’azote total qu’il contient.

30 t/ha de fumier de bovins apportent en moyenne 75 kg P2O5/ha et 190 kg K2O/ha. La potasse contenue dans les engrais de ferme est aussi soluble que dans un engrais minéral. Elle est donc totalement et entièrement disponible pour les plantes. Le phosphore d’un engrais de ferme est aussi efficace qu’un engrais minéral excepté pour les lisiers de porc et des déjections de volaille. En effet, les phytates qu’ils contiennent sont peu disponibles. On considère que le phosphore du lisier de porc est disponible à 85 % et celui des déjections de volaille à 65 %. De récentes études de l’Inra montrent que la disponibilité à long terme du phosphore est identique ou supérieure à celle des engrais solubles.

Les engrais de ferme contiennent de la chaux. Ils contribuent au maintien du pH s’il n’y a pas d’excès azoté. Dans tous les cas, les engrais de ferme sont beaucoup moins acidifiants que les engrais minéraux. Quand 100 kg d’ammonitrate présentent un équivalent CaO négatif de 33,5 kg, 20 tonnes de fumier présentent un équivalent CaO neutre et 5 tonnes de fientes de volailles en présentent + 50 kg.

Source
Chambre d’agriculture 50
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer