Élevage

Se situer sur la reproduction des bovins

Dans les troupeaux bovins, il existe une grande variabilité de performances selon les races et types de systèmes… et aussi à l’intérieur de ces systèmes. Reproscope est un observatoire web de la reproduction des bovins en France qui sera mis à jour annuellement : une base de données de 82 000 troupeaux laitiers et 109 000 allaitants avec une comparaison possible sur une vingtaine de critères (veaux nés d’IA, mortalité, âge au premier vêlage, IVV, nombre d’IA…). « L’objectif est de sensibiliser les éleveurs et leurs conseillers sur les marges de progrès possibles au niveau de la reproduction », explique Fabrice Bidan, de l’Institut de l’élevage (Idele).

En allant sur cet outil disponible gratuitement en ligne et anonyme (www.idele.fr), les éleveurs et leurs conseillers vont pouvoir définir des marges de progrès techniquement atteignables, selon leur type d’atelier, leur race, leur région… et estimer l’impact économique d’une amélioration des performances (à partir de fin 2017). « Des documents de prise en main permettent d’accompagner l’appropriation de cet outil. »

IVV plus faible en allaitant

D’ores et déjà, la base de données a révélé des chiffres intéressants, voire surprenants. « On a pu observer que l’intervalle vêlage-vêlage (IVV) moyen des troupeaux laitiers est de 424 j contre 404 j pour les troupeaux allaitants. 10 % des troupeaux laitiers utilisent la monte naturelle sans insémination », indique Pascale Le Mezec, de l’Idele. « En production laitière, la race influence le plus la reproduction. Des âges au 1er vêlage plus bas sont par ailleurs reliés à des IVV également bas. Et le niveau de production laitière a très peu d’influence sur la reproduction », continue Nathalie Bareille, d’Oniris (école vétérinaire de Nantes).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer