Événements

Le Space, un carrefour d’idées

30 ans après sa création en 1987, la place du Space grandit toujours. Le salon breton continue à séduire les éleveurs, français comme internationaux, qui viennent y puiser des solutions pour leur avenir.

Plus de 1 440 exposants, dont près de 500 internationaux, seront présents au Space pour accueillir, informer et échanger avec les visiteurs, attendus nombreux cette année encore. « 30 ans après sa création, la place du Space est toujours plus grande, permettant aux acteurs des productions animales de se retrouver à Rennes pour trouver des clés et bâtir ensemble leur avenir », déclare Marcel Denieul son président. « Dans un contexte de marché globalisé, exposé à la volatilité des prix et aux épisodes sanitaires, les agriculteurs s’adaptent, répondent aux défis qui s’imposent à eux. »

Au cœur des États généraux de l’alimentation

Cette édition 2017 se tiendra en plein cœur des États généraux de l’alimentation décidés par le Gouvernement. « Nous nous sommes saisis de ce dossier qui nous donne l’opportunité de poser les bonnes questions. Nous souhaitons regarder de plus près ce qui se passe après l’exploitation, au niveau de la transformation et de la distribution. Sur 100 € de dépenses alimentaires, seulement 6,20 € reviennent à la production : il y a un problème ! », souligne Jacques Jaouen, président de la Chambre d’agriculture de Bretagne.
« Sur la gestion de la volatilité, les producteurs en ont marre de servir de variable d’ajustement. Les attentes des agriculteurs sont très fortes par rapport aux États généraux. » Elles seront d’ailleurs rappelées au ministre de l’Agriculture Stéphane Travert qui est annoncé sur le salon mardi 12 septembre.

La journée du jeudi sera placée sous le thème du lien entre le producteur, le consommateur et les réseaux intermédiaires. Breizh Alim’ invitera les collectivités territoriales à aller à la rencontre des acteurs de la filière alimentaire bretonne. Le soir, le « Manger français » sera mis en avant par la FRSEA et les JA.
La recherche d’innovations est un des premiers critères de venue au Space pour les visiteurs. « Cette année, 47 dossiers ont été retenus comme véritablement innovants par le jury des Innov’Space. Aujourd’hui, cette distinction est considérée comme un label par les professionnels », souligne Anne-Marie Quéméner, commissaire général du salon. Les Innov’Space allient pour plus de 40 % d’entre elles l’optimisation des performances technico-économiques et l’amélioration des conditions de travail des éleveurs.

Robots et travail

Les visiteurs pourront aussi trouver des idées en participant aux conférences et colloques, toujours plus nombreux lors du salon rennais (plus de 70 événements au total cette année). Ou sur l’Espace pour demain (nouveau nom de la plate-forme recherche et développement), dédié à la « robotique au service des éleveurs ». « L’automatisation peut permettre de réduire des tâches pénibles et répétitives, de rendre les métiers agricoles plus attractifs pour les jeunes, de collecter des données pour améliorer la performance… », présente André Sergent, responsable professionnel de l’espace. Une table ronde sur les métiers agricoles de demain avec la robotisation permettra d’ouvrir la réflexion.

Le Space, c’est aussi un immense salon génétique où la Simmental sera à l’honneur cette année, avec un concours européen, ainsi que la Charolaise pour les races à viande. Au total, 700 animaux, 530 bovins et 170 ovins et caprins, seront présentés. 45 vachers, 8 chauffeurs et 20 stagiaires ont été embauchés par le Space pour prendre soin des animaux et nettoyer cette ferme urbaine et éphémère. 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer