Machinisme et équipements

Pulvériser à 25 cm de la cible

Les nouveaux pulvérisateurs Leeb LT proposent une réelle avancée sur l’efficacité de la pulvérisation. Pouvant descendre à 40 cm du sol et 25 cm d’une végétation, ils ajustent automatiquement la hauteur de rampe au profil de buses utilisé.
Aurélien Machefer, Expert pulvérisation Horsch
Aurélien Machefer, Expert pulvérisation Horsch

Améliorer encore la qualité de la pulvérisation passait par un rapprochement des buses avec la cible, pour améliorer la pénétration du produit dans la végétation et réduire la dérive. C’est la prouesse technique que Horsch a réussi à faire en développant une rampe de très grande stabilité (brevet Boom Control). « Le fait de se rapprocher de la culture permet l’utilisation de buses placées tous les 25 cm et de travailler à une hauteur de 40 cm par rapport au sol », a détaillé Aurélien Machefer, expert pulvérisation Horsch dans l’Ouest de la France, lors d’une démonstration organisée le 7 juin à Gahard (35) par le concessionnaire Delourmel.

Une variété de buses

Les pulvérisateurs Leeb LT Autoselect comportent différentes buses, jusqu’à six variantes sur 50 cm (quatre placées tous les 50 cm et deux tous les 25 cm) : petits et gros calibres, anti-dérive. « Selon la vitesse d’avancement, la hauteur de rampe et le changement des buses se fait automatiquement. On commence avec des buses de petit calibre tous les 50 cm, puis le profil des buses évolue pour terminer à plusieurs buses tous les 25 cm. Ce système permet de bénéficier de la taille de goutte optimale sur une large plage de vitesse. En France, la moyenne d’utilisation va de 6 à 20 km/h. On peut aussi réduire le volume épandu à 80 – 90 L/ha. »

Chaque bras corrige la pente

La stabilité de la rampe est assurée grâce à un cadre central libre qui repose sur une rotule. Des capteurs à ultra-sons permettent le pilotage de la hauteur, du correcteur de dévers et de la géométrie variable des deux bras. Chacun indépendamment peut corriger la pente (en positif et en négatif). « Ces rampes peuvent aussi épandre de l’azote liquide », précise Aurélien Machefer. Elles sont équipées d’une coupure de tronçons automatique, jusqu’à 42 sections sur les rampes de 42 m.

Les coupures sont contrôlées par DGPS (GPS différentiel) bénéficiant d’une précision de +ou- 20 cm, grâce à une antenne sur le tracteur et une activation sur la machine (signal Egnos). « Cela limite le surdosage et améliore le confort de l’utilisateur. » Ces pulvérisateurs sont configurables à la carte, avec une taille de rampe allant de 18 à 42 m, et une capacité possible de cuve de 4 000, 5 000 ou 6 000 L (en plastique polyéthylène, posée directement sur le châssis).

Le panneau de mise en œuvre peut être équipé de vannes mécaniques ou motorisées. Dans les deux cas, le rinçage se fait automatiquement en restant dans la cabine du tracteur. Une cuve d’eau claire de 500 L est embarquée.
Le panneau de mise en œuvre peut être équipé de vannes mécaniques ou motorisées. Dans les deux cas, le rinçage se fait automatiquement en restant dans la cabine du tracteur. Une cuve d’eau claire de 500 L est embarquée.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer