Élevage

Ovin : Pédiluve, la règle des 3 quinze

Pour traiter les boiteries avant qu’elles ne s’enveniment, le pédiluve est une solution à la fois pour les brebis et pour les agneaux. Deux produits peuvent être ajoutés à l’eau. Le sulfate de zinc reste le meilleur compromis avec un coût de 45 à 50 € HT le sac de 25 kg. On retiendra alors la règle des trois quinze : 15 cm d’eau, 15 minutes de trempage, 15 % de sulfate de zinc.

Le sulfate de cuivre peut également être utilisé à raison de 5 à 10 % avec un coût de 80 à 90 € HT les 25 kg. Il a pour inconvénient d’être toxique en cas d’ingestion et oxydant. Le mélange de ces deux produits n’apporte rien de plus qu’une utilisation en pure. « Mais quels que soient le produit et le type de pédiluve utilisé, son entretien (vidange et nettoyage) est la meilleure garantie de son efficacité », insiste Laurence Sagot, de l’Institut de l’Élevage.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer