En bref

Néonicotinoïdes : Stéphane Travert veut revenir sur l’interdiction

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture, s’est exprimé sur BFMTV/RMC le 26 juin à propos de la loi biodiversité du quinquennat précédent qui prévoit l’interdiction des néonicotinoïdes à partir de 2018, avec des dérogations possibles jusqu’en 2020. Expliquant que «le texte n’est pas conforme au droit européen», il a déclaré: «On peut le prendre comme ça, revenir sur l’interdiction». Par ailleurs, il a ajouté que «les dérogations devront s’appuyer sur des bilans mis en place par l’Anses». Ce travail, très attendu, avait été initié par le gouvernement précédent. Mais les dérogations à l’interdiction, qui doivent porter de 2018 à 2020 selon la loi biodiversité, n’ont pas encore été définies. Aux propos du ministre de l’Agriculture, Nicolas Hulot a aussitôt répondu sur twitter : «Les interdictions ne seront pas levées».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer