En bref

L’UE, exportateur régional pour les grains, mais mondial pour le porc

L’UE est devenue en quelques années une puissance exportatrice régionale pour les céréales et oléo-protéagineux, distancée par l’Ukraine et la Russie, a indiqué François Luguenot, responsable de l’analyste des marchés chez InVivo, à la présentation du rapport Cyclope 2017 sur les matières premières le 15 mai. « L’Europe n’est plus ‘’price maker’’ (leader dans la formation des prix) », a-t-il expliqué. Là où l’UE excelle en revanche, c’est dans l’export de viande de porc à la Chine, à telle enseigne qu’elle s’est largement remise de l’embargo russe, a développé quant à lui Jean-Paul Simier, auteur des articles sur la viande dans Cyclope. Mais l’UE « reste très sino-dépendante », a-t-il alerté.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer