À l'étranger

Les holdings Russes dans le secteur du porc voient leurs marges diminuer

Toutes les grandes holdings agricoles russes ont annoncé la forte chute de leurs bénéfices nets en 2016, reflétant la situation néfaste du marché domestique de la viande avec la baisse des prix de gros et l’augmentation de la dette des industriels de ce secteur.

Début avril, Tkachov Agricultutal Holdings a confirmé l’information selon laquelle ses bénéfices en 2016 avaient été divisés par 2,2 avec 2,94 Mds RUB (52 M USD). Cette société se situe à la 12ème place parmi les plus grands producteurs de viande en Russie, fabriquant de la volaille et du porc.

Un peu plus tôt cette année, d’autres grandes sociétés dans le secteur du porc ont indiqué une baisse de leurs performances en 2016. Cherkizovo, en particulier, a enregistré une baisse de son bénéfice net divisé par 3 avec 1,9 Md RUB (33 M USD).

La situation est identique pour RusAgro dont le bénéfice net a été divisé par 1,7 entre 2015 et 2016. Les autres gros producteurs de viande porcine, dont Miratorg, Agro-Belogorie et APK – Holding, n’ont pas fourni de chiffres mais il semble que leur rentabilité en 2016 ait faibli, en raison de la concurrence sur le marché russe et la chute des prix conséquente.

D’après le Service Fédéral des Statistiques, le prix du porc au stade de gros a décliné en 2016 de 120 RUB (2,14 USD) par kg de porc vivant à 90 RUB (1,60 USD) par kg, soit une chute de 25%. L’Union Nationale des Producteurs de Porc estime que les prix vont encore baisser en 2017, ou au mieux rester stables.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer