À l'étranger

Le porc russe se prépare à un boom de production

L’industrie du porc en Russie déclare que la production locale de porc explose et atteindra en 2017 4,2 millions de tonnes, contre 3 ,5 millions de tonnes en 2016. D’après l’Union Nationale des Producteurs de Porc (NSS), cette progression est due aux nouveaux investissements arrivant en production. Le cheptel porcin russe est suffisamment important aujourd’hui, avec 21,5 millions de têtes (estimations), pour bénéficier des économies d’échelle.

Selon le Ministère russe de l’Agriculture, la demande annuelle pour la viande de porc en Russie est estimée à 2,94 millions de tonnes, donc entièrement approvisionnée par la production locale. Il y a aussi des disponibilités importantes à l’export (de l’ordre de 1 million de tonnes par an à l’avenir). 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Fermer