Côtes d'ArmorÉlevageÉvénements

Le salon Terralies soigne son attractivité

Dernière ligne droite pour l’équipe des Terralies qui prépare la 16e édition du salon de l’agriculture des Côtes d’Armor à Saint-Brieuc du 19 au 21 mai.

« Lieu de rencontre du grand public, citoyens et consommateurs, avec les agriculteurs de leur territoire, l’événement est devenu un canal de communication et de promotion indispensable à notre secteur d’activité. Une occasion privilégiée de montrer ce qu’est l’agriculture d’aujourd’hui et de sensibiliser à la qualité des produits bretons et français et à la responsabilité de chacun dans ses actes d’achat », explique Jean-Claude Chasseboeuf, aviculteur à Gomené et président des Terralies. Ce dernier insiste également sur le développement depuis quelques années de la partie professionnelle du rendez-vous.

« Parallèlement aux concours animaux, la présence des partenaires des exploitations se renforce sans cesse. De nouveaux exposants du monde du conseil, de la fourniture et de l’équipement nous rejoignent. Les Terralies s’imposent de plus en plus comme un espace privilégié d’échanges avec les producteurs et un excellent prétexte pour les agriculteurs de se retrouver. »

Pas de génisses au Régional Prim’Holstein

Cette année, la cité briochine sera le décor du concours régional de la race Prim’Holstein, le samedi 20 mai, de 11 h 30 à 18 h30. « 200 animaux prendront part à ce championnat prestigieux. Malgré le contexte laitier extrêmement difficile depuis deux ans, il y a une véritable adhésion des éleveurs présentateurs. Comparé aux autres régions, cela démontre une fois de plus combien la Bretagne est passionnée et engagée dans la promotion de la race », explique Florent Robert, éleveur laitier à Langourla et président d’Armor Prim’Holstein, le syndicat des Côtes d’Armor. « Dans un souci d’organisation, nous avons pris le parti de n’accueillir que des vaches adultes. Même si c’est un peu à contre-courant de la tendance actuelle, il n’y aura donc pas de génisses sur le ring pour ce Régional. »

Activité en continu sur le grand ring

Il faut dire que le programme des concours bovins cette année est serré puisque l’ensemble des races seront accueillies sur le grand ring d’honneur. Une première, alors que d’habitude les animaux se répartissaient sur trois lieux disséminés dans le hall principal. « Notre volonté est à la fois de mettre du rythme et de mettre tous les éleveurs qui font l’effort d’exposer et leurs bovins au maximum en valeur. Cet espace, large, lumineux, équipé de gradins et de l’écran géant doit devenir un vrai pôle d’attractivité où il y aura des animaux qui défilent à toute heure », insiste Gaëtan Palaric, producteur de lait au Haut-Corlay et président de la Société départementale de l’agriculture (SDA).

Dans ce nouveau format du salon, la journée du vendredi sera l’occasion de faire briller les races à viande. « Toute la journée, concours et présentation de races vont se succéder. Et surtout, pour finir en apothéose, la vente prestige préparée par les éleveurs allaitants, à 19 h, scellera la visite d’inauguration des officiels. »

Des éleveurs allemands dans les allées

Preuve de l’attractivité des Terralies, une quarantaine d’éleveurs allemands feront le déplacement le samedi à l’occasion du concours Prim’Holstein. Ensuite, ils poursuivront leur séjour dans la région pour découvrir des troupeaux en Limousine.

Des animations à chaque instant
Parmi les nouveautés, un pôle Mer mis en place par cap avenir pour sensibiliser sur les activités de la filière pêche, un ring ânes, l’animation le cochon qui rit avec une borne interactive pour visiter virtuellement un élevage. « Sans oublier le concours départemental des poulinières non suitées et Trait breton le dimanche. Avec une cinquantaine de chevaux présents, les éleveurs font chaque année le spectacle et apportent une bonne dynamique à l’événement en direction du grand public qui en redemande », ajoute Gaëtan Palaric.

En pratique, le salon des Terralies se tiendra les vendredi 19 (9 h – 20 h), samedi 20 (9 h – 19 h) et dimanche 21 mai (9 h – 18 h) au Parc des expositions de Brézillet à Saint-Brieuc. L’entrée est gratuite pour tous les enfants jusqu’à 15 ans (5 € pour un tarif plein, 3 € pour les lycéens, étudiants…). Restauration sur place.

 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer