Découvertes

Le Janzé monte à la ville

Pour la troisième année consécutive, la fête du Chapon de Janzé se déroulera à Rennes, les 11 et 12 décembre. C’est l’occasion pour les éleveurs de communiquer positivement sur leur métier et de voir leurs volailles sublimées par de grands chefs.

La coopérative des Fermiers de Janzé ne manque pas d’humour lorsqu’il s’agit de faire la promotion de leur événement les Toqués de Janzé qui se déroule à Rennes, place des Lices, le 11 et 12 décembre. « Vous êtes gourmets, gourmands, joueurs ou tout simplement blagueurs, alors Les Toqués de Janzé vous donnent rendez-vous. Notez-le dès maintenant, n’attendez pas que les poules aient des dents. Une chose est sûre, ça va déplumer », peut on lire en introduction de la vidéo qui annonce l’événement. Une vidéo décalée où des Chapons de Janzé géants déambulent dans les rues de Rennes.

Les 11 et 12 décembre, les volailles de Janzé seront mises à l’honneur dans les halles Martenot, place des Lices, à Rennes (35).
Les 11 et 12 décembre, les volailles de Janzé seront mises à l’honneur dans les halles Martenot, place des Lices, à Rennes (35).

Des expériences culinaires à base de volailles de Janzé

Pour la troisième année, l’événement se déroule à Rennes. Il a remplacé la traditionnelle fête du Chapon qui se passait à Janzé depuis une vingtaine d’années. « On a fait une étude par l’institut de gestion de la ville de Rennes qui a mis en évidence qu’il y avait un Rennais sur deux qui connaissait bien la fête du Chapon ou qui en avait déjà entendu parler. Maintenant, il y en avait seulement un sur cinq qui était déjà venu une fois. Du coup, s’ils ne viennent pas vers nous, pourquoi ne pas aller vers eux ? C’est là que la décision a été prise de délocaliser l’événement sur Rennes », témoigne Stéphane Letué, directeur de la coopérative des Fermiers de Janzé.

Une décision qui dans un premier temps n’a pas du tout plu aux bouchers rennais voyant arriver là une concurrence déloyale à quelques jours de noël. Les éleveurs se sont engagés à ne pas vendre de volailles. Ils ont alors proposé de réaliser diverses expériences culinaires à base de leurs volailles. Depuis, toute la filière contribue à cette manifestation et les bouchers sont partenaires et proposent des chapons Le Toqué de Janzé. Ils offrent pour tout achat un livret des recettes coups de cœur des éleveurs de volailles de Janzé.

Une occasion unique de visiter un élevage

« Au départ de la place des Lices, des navettes seront à disposition des visiteurs pour aller prendre un bon bol d’air à la ferme et ainsi découvrir les coulisses d’un élevage. Une grande première et une occasion unique pour les citadins d’aller à la rencontre des producteurs de volailles de Janzé et de comprendre les différentes étapes avant que la volaille n’arrive dans leur assiette », annonce Jean-Yves Sourdril, éleveur et président de l’association du Poulet de Janzé.

Le Chapon de Janzé
Le Chapon de Janzé est un produit haut de gamme. Le poulet est castré à 5 semaines pour devenir un chapon. À partir de six semaines, il grandit en plein air. L’élevage dure 150 jours au total. Sa particularité, c’est le seul chapon fermier en France à être nourri au lait entier les quatre dernières semaines de sa vie. « Cela sert à améliorer la qualité de la chair qui devient moelleuse et persillée », explique un éleveur. Un Chapon de Janzé pèse entre 3,5 et 4 kg, de quoi nourrir une tablée de 10 à 12 personnes.

De retour dans les halles Martenot, dans un œuf géant, des éclosions de poussins auront lieu régulièrement et seront commentées en direct. Pour éveiller tous les sens, le parcours de jeux géants est le moyen idéal de sensibiliser les jeunes mais aussi les plus grands au « bien manger » de façon ludique et pédagogique. Au détour d’une allée, pas besoin d’attendre l’heure du repas pour picorer les bons petits plats préparés par les restaurateurs locaux. Les grands chefs présents s’en donnent aussi à cœur joie pour sublimer la gastronomie et partager leur passion.

Les grands chefs sont de la partie

Lundi 12 décembre, Pierre Caillet – meilleur ouvrier de France en 2011 – présidera la 5e édition du concours inter-écoles qui met à l’honneur des duos cuisinier-serveur. « C’est l’occasion pour les établissements hôteliers de mettre en lumière leurs élèves avant qu’ils décrochent, qui sait, plus tard, leurs étoiles », explique Stéphane Letué. Sélectionnés sur dossier, 4 duos de candidats s’affronteront en public avec une recette salée à réaliser, le tout rythmé par un service inspiré de l’univers de Janzé.

Si ce concours s’adresse aux élèves, professionnels de la gastronomie et équipes pédagogiques, il a surtout comme objectif principal de donner envie à tous de cuisiner. Le public pourra ainsi profiter des astuces techniques des futurs chefs, appuyés par les conseils des plus grands noms de la gastronomie. «  Cette année, de grands chefs et maîtres seront réunis tels que : Jérôme Banctel, invité d’honneur et enfant du pays, chef à la Réserve à Paris ; Ghislaine Arabian, chef au restaurant Les petites sorcières à Paris et membre du jury de l’émission Top Chef sur M6 ; mais aussi Stéphane Guenaud, Argentier au palais de l’Élysée », lance Jean-Yves Sourdril. Nul doute qu’en retournant à leurs fourneaux, ces grands chefs mettront les volailles de Janzé à la carte de leurs restaurants.

Réserver sa volaille de Noël
Lors de cet événement, il n’y a pas de point de vente directe mais un espace de réservation. Le client y est alors orienté vers un boucher partenaire de l’opération en fonction de son lieu d’habitation. Il choisira sa volaille dans la gamme spécifique, très qualitative : le Toqué de Janzé. Les dégustations organisées lors de ces deux journées pourront orienter son choix.
Les Toqués de Janzé
Places des Lices à Rennes – 11 et 12 décembre – Entrée libre et gratuite – Plus d’informations : www.lestoquesdejanze.fr
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer