En élevant des volailles, elle redonne du sens à sa vie

 - Illustration En élevant des volailles, elle redonne du sens à sa vie
Stéphanie Le Corre a abandonné un poste bien payé pour élever ses volailles à Belle-Île-en-Mer. « Je remercie ceux qui m’ont aidée dans ce projet et m’aident encore, mes clients pour leur confiance et toutes les bonnes âmes croisées sur mon chemin ! »

À 45 ans, Stéphanie Le Corre a décidé de plonger pieds et mains dans la terre pour donner un nouveau sens à sa vie. Gérante d’un café puis cadre commerciale dans l’agroalimentaire, elle a tout plaqué pour élever poulets de chair et poules pondeuses à Belle-Île-en-Mer. Objectif : « Travailler avec la nature ». «…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article