ÉlevageÉvénementsFinistère

Du sérieux dans le jugement des vaches

Les Jeunes Agriculteurs du Finistère organisaient la semaine dernière le concours départemental de jugement de bétail.
36 élèves venus des établissements de formation finistériens y ont participé.

Des élèves issus de cinq établissements agricoles du Finistère ont participé à la sélection départementale du jugement de bétail au Gaec Cabon, à Plourin. Feuille de pointage à la main, la trentaine d’élèves inspecte les vaches sous toutes leurs coutures. C’est du sérieux, les jeunes s’affrontent pour la finale départementale du concours de jugement de bétail. À la clé : trois places en finale nationale du concours du jugement jeune qui se déroulera à Paris lors du prochain salon de l’agriculture du 25 février au 5 mars 2017.

Normande et Prim’Holstein

Le groupe se scinde en deux. D’un côté, les élèves travaillant sur race normande se dirigent vers l’exploitation de Renée Roudaut située à Milizac. Et de l’autre, les Prim’holstein sur l’exploitation laitière du Gaec Cabon, à Plourin. Les élèves n’ont pas traîné, ils avaient 19 critères à noter, du développement squelettique à la qualité des pattes en passant par la bonne implantation des trayons. On appelle ça « pointer ».

Durant les délibérations, les élèves en ont profité pour visiter l’exploitation laitière au côté de Jean-Luc Cabon. L’opportunité pour les étudiants de découvrir l’exploitation familiale réputée pour sa valeur génétique.
Après avoir présenté le syndicat, Sylvain Jaouen et Martin Cloitre, administrateurs aux Jeunes Agriculteurs du Finistère, ont annoncé le nom des vainqueurs. Dans la catégorie race Prim’holstein, c’est Julien Pensec et Dorine Le Hir, du lycée du Nivot, qui iront à Paris. Pour la Normande, c’est Erwan Le Gall, de l’Ireo de Lesneven, qui les accompagnera.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer