En bref

Inaporc : « des réserves suffisantes pour passer l’année »

Si le départ de la Fédération des industries de la charcuterie (Fict) en janvier dernier «pose des problèmes budgétaires à notre association», a reconnu le président de l’interprofession porcine Guillaume Roué, lors de l’assemblée générale de la structure le 28 janvier, «les réserves d’Inaporc sont suffisantes pour passer l’année». La Fict participait à la collecte d’une cotisation interprofessionnelle sur les produits de charcuterie par l’intermédiaire des factures qu’elle adresse à la grande distribution (pour un montant d’environs 3 millions d’euros). Cette contribution est remise en cause par le départ de la Fict. «Nous nous sommes donnés jusqu’au mois de septembre pour définir une politique», a expliqué Guillaume Roué.

Source Agrapresse

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer