ÉlevageProductions Agricoles

Ovin : de la plus-value avec des démarches qualité

L’adhésion à une filière de qualité permet de répondre à la demande du marché français et d’optimiser la marge de l’atelier ovin viande.

Dans l’Hexagone, les démarches qualité en ovin sont nombreuses, une manière de se distinguer des productions importées d’Outre-Manche. CCP Agneaux de nos régions, Label Rouge Agneau de Brocéliande, Agneau de la Baie, AOP Pré-salés du Mont-Saint-Michel, agneau Agriculture Biologique et Agneau de Belle Ile en Mer… Ovi-Ouest propose 6 démarches qualité à ses adhérents, qui représentent 61 % des agneaux collectés par l’organisation de producteurs (OP), basée à Chateaubourg (35). Un dynamisme qu’ils souhaitent développer. « Notre priorité est que tous les éleveurs s’inscrivent dans une démarche qualité, à la recherche de revenus supplémentaires », rappelle Franck Mérel, président de la structure lors de l’assemblée générale qui s’est tenue le 10 mars à Vitré (35).

demarches-qualite-ovine-Bretagne

Mieux valoriser ses agneaux

Pour augmenter les revenus en élevage ovin la productivité reste à travailler avec un taux de mortalité des agneaux qui reste élevé (18 %). La synthèse de 33 élevages en appui technique relève des marges brutes qui fluctuent de 60 à plus de 200 €/brebis : des marges de progrès existent. Pour les adhérents en démarche qualité, il faudra être d’autant plus vigilant sur la gestion de l’alimentation, l’impact d’un bâtiment sain et bien ventilé, le choix de la génétique, le suivi des lots en élevage et un tri des animaux pour le respect des cahiers des charges. « Si les taux de certification dans ces démarches augmentent (76 % en Label Rouge et 71 % en CCP), il faut rester vigilant sur la technique », insiste Patricia Turcas, technicienne ovin. « L’agneau idéal en Label Rouge est un animal de 18 kg classé U3, pas U3+ », précisent les acheteurs dans la salle. Pour un agneau standard à 5,94 €/kg, le CCP a été vendu à 6,81 € et le Label Rouge à 7,66 € en moyenne sur 2015.

Avec l’appui de Ter’Élevage, organisme dans lequel les éleveurs ont décidé de s’engager plus fortement cette année avec l’adhésion de la section caprine et une direction commune, l’OP souhaite développer et accompagner l’ensemble de ces démarches. Dans cette volonté d’harmonisation des politiques des deux entités, notamment sur le plan logistique et appui technique, Ovi-Ouest a souhaité néanmoins garder son identité bretonne.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer