Côtes d'ArmorPolitique et Syndicalisme

Fermes et Paysages, note positive d’une rentrée contrariée

Dans une actualité agricole plus que chahutée, le concours d’embellissement des fermes apporte un petit élan positif. Suite à ces résultats, deux portes ouvertes auront lieu le dimanche 6 septembre.

Petit rayon de soleil dans une rentrée agricole marquée par les crises de filières d’élevage, le concours Fermes et Paysages, qui n’avait pas eu lieu l’année dernière, a dévoilé ses lauréats. « Ces derniers ont été sélectionnés sur l’embellissement et l’intégration de leurs exploitations dans leur environnement, mais aussi et surtout sur l’aménagement global, le respect de l’environnement, l’organisation du travail, la sécurité des hommes et des animaux… » a tenu à rappeler Jean-Claude Chasseboeuf, président de la commission Communication de la Chambre d’agriculture des Côtes d’Armor. Pour le responsable, ce rendez-vous, reste un « lieu de rencontre privilégié entre le monde agricole et le grand public, donc le consommateur. Un support incontournable de communication, de présentation de nos bonnes pratiques et de promotion de nos produits. Nous mettons d’ailleurs un accent très fort sur ce volet mise en valeur des productions. »

Le classement du concours 2015

  • 1er prix : Christophe Beurel, Chantal et Pascal Fouré, du Gaec de la Marronnière, Le Plessis à Plessala (production de dindes reproductrices).
  • 2e prix : Marie-Madeleine et Jean-Michel Pommeret du Gaec du Val Hervelin, Coêt Cantel à Pleudihen-sur-Rance (Production porcine).
  • 3e prix : Valérie, Philippe et Jonathan Quelen, de l’EARL Quelen, Kerambellec à Gurunhuel (production laitière).
  • Prix d’encouragement : Fabienne et Didier Le Yan, de l’EARL de Gars-en-Bley à Seven-Léhart (production d’œufs).

À découvrir à Plessala et à Pleudihen

Cette année, c’est le Gaec de la Marronnière, à Plessala, qui remporte la timbale. Les trois associés, Christophe Beurel, Chantal et Pascal Fouré, producteurs de dindes reproductrices, ont depuis une trentaine d’années aménagé tous les abords de leur exploitation. Autour des poulaillers, toutes les surfaces ont été soignées : accès goudronnés, pelouses, parterres, massifs, talus, plan d’eau…  Un site remarquable dans son ensemble.

Sur la seconde marche du podium, Marie-Madeleine et Jean-Michel Pommeret, producteurs de porc à Pleudihen-sur-Rance. Chez eux également les porcheries sont parfaitement intégrées dans le paysage. Allées bordées d’arbres, petits murets, végétation abondante… « Une exploitation qui respire l’ordre et la propreté », soulignait le jury du concours. Ces deux exploitations ouvriront d’ailleurs leurs portes au public le dimanche 6 septembre (retrouver l’ensemble du classement ci-contre). « Un événement qui attire généralement 12 à 15 000 personnes. » Toma Dagorn

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer