Economie, marchés et gestion

Prévention : Vigilance d’intervention dans les fosses à lisier

Suite à plusieurs accidents de travail dont un mortel en avril 2015, le Centre antipoison et de toxicovigilance Grand Ouest met en exergue les dangers d’interventions sans protection dans les fosses à lisier ou dans les silos à grains.

La fermentation de matières organiques par les bactéries dégage plusieurs gaz (gaz carbonique, ammoniac, hydrogène sulfuré, notamment). Ces gaz s’accumulent particulièrement dans les parties basses non ventilées et prennent la place de l’oxygène dans l’air ambiant. L’odorat est rapidement paralysé par l’hydrogène sulfuré. L’inhalation peut entraîner la mort en quelques secondes.
Aussi, il ne faut jamais descendre dans une fosse à lisier – même vide — sans précaution. L’intervention doit être assurée par du personnel formé et protégé de manière stricte (appareils respiratoires autonomes isolants, les petits masques à gaz traditionnels étant inefficaces, et détecteurs de gaz fixes ou portatifs). Autre rappel : il ne faut jamais travailler seul : une autre personne doit surveiller de l’extérieur et pouvoir alerter en cas de malaise.

En cas d’exposition accidentelle
Appeler le 15 et prévenir le Centre Antipoison, 02 41 48 21 21.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer