Finistère

Explorer les métiers de l’agriculture

La communauté de communes du pays de Landivisiau et la Chambre d’agriculture ont organisé une journée où des élèves de collège et de lycée ont découvert les métiers de l’agriculture.

La transmission et le salariat en agriculture seront les problématiques des prochaines années. Pour attirer les jeunes vers les différents postes évolutifs que proposent les filières agricoles, une journée de découverte a permis à 550 élèves de la région de Landivisiau de visiter différentes structures : 26 entreprises se sont mobilisées, représentant 15 activités différentes, pour accueillir des jeunes Finistériens. L’Agence Emploi Formation (AEF) ainsi que l’Iréo de Lesneven ont aussi contribué à la réussite du projet.

Visite d’une maternité

Pour travailler dans le milieu agricole, il n’est pas forcément nécessaire d’être fils ou fille de paysan, comme en témoignent les salariés de la SCEA élevage de Kergoff, à Loc-Eguiner. « Non issue du milieu, je suis actuellement la “sage-femme” des cochons de l’élevage », précise Joséphine Grou aux élèves du collège Saint-Joseph de Landivisiau. Elle poursuit  : « J’ai découvert la production porcine après un bac pro productions animales, enchaîné par un BTS de la même spécialité. J’ai un projet d’installation en chèvre laitière, brebis allaitante, ferme pédagogique et vente directe à la ferme ». Sur les 4 salariés que compte l’exploitation de Nicole Morizur, beaucoup se forment techniquement et ont parfois des projets d’installation. « Chaque salarié est responsable d’un poste de travail, mais doit aussi être polyvalent pour assurer le remplacement éventuel d’un des ses collègues. Nous faisons quotidiennement le point sur le travail, et régulièrement les résultats techniques de l’élevage sont mis à plat afin de responsabiliser chacun », explique l’agricultrice. Donner des responsabilités en faisant confiance, tels sont les atouts dont disposent les salariés de cette SCEA léonarde. Il est fort à parier que parmi les visiteurs du jour, des vocations sont nées grâce à la manipulation de porcelets de 8 jours, d’observation de la semence au microscope ou des échographies pratiquées dans l’élevage.

Fanch Paranthoën

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer