Economie, marchés et gestion

Vol dans les exploitations

Depuis quelques années, les exploitations agricoles subissent des vols en tout genre : fuel, matériels petits et gros, câbles électriques, produits phytosanitaires, produits de la ferme (animaux vivants, vins ou légumes, etc…).

Cette période de l’année reste particulièrement sensible puisque les fêtes de fin d’année venues, certains agriculteurs, mais aussi conchyliculteurs, se font voler le travail d’un, voire deux ans. Afin de préserver les valeurs des entreprises, il est important de mettre en œuvre des mesures de prévention et de protection efficaces, associées à quelques règles de bon sens.

Restez vigilants

L’exposition au vol : Si certains vols sont commis par des bandes organisées (tracteurs et autres automoteurs, câbles EDF/PTT), d’autres le sont par le voisinage qui profite d’une certaine négligence de la part du  propriétaire pour passer à l’acte. En effet, beaucoup de bâtiments d’exploitation restent ouverts, le fuel est accessible 24h/24 et les clés sont encore laissées sur les véhicules…

Les points sensibles : On estime que plus d’un vol sur deux est un vol simple, commis sans effraction (source gendarmerie). C’est souvent le cas dans l’atelier d’entretien (fuel et outillages), ou le hangar à matériel (transmissions à cardan et autres accessoires), et le bureau s’il est implanté dans un bâtiment d’exploitation (portables et fichiers informatiques).

Les mesures de prévention/protection :

  • L’atelier d’entretien est aménagé dans un bâtiment résistant à l’effraction : cloison, bloc-porte et serrure NF A2P. Le petit outillage est regroupé dans une armoire sécurisée.
  • Hors période d’utilisation, l’alimentation électrique de la pompe fuel est coupée à distance et le pistolet de distribution est placé sous clef.
  • Les cardans et autres accessoires convoités sont retirés des matériels quand ils sont remisés sous des hangars ou appentis ouverts, sans surveillance.
  • Les véhicules sont fermés et les clefs retirées.
  • Les fichiers informatiques sont régulièrement sauvegardés et les supports stockés en sécurité.

Les mesures complémentaires :

  • Le pourtour des bâtiments est doté d’un éclairage extérieur à commande automatique.
  • Le site est clôturé. À défaut, les entrées sont en nombre limité afin de mieux les surveiller.
  • Les bâtiments à risque sont placés sous alarme anti-intrusion et télésurveillance.

Et le bon sens : La surveillance humaine demeure un bon moyen de dissuasion. Les allers et venues de véhicules étrangers à l’exploitation sont à signaler à la gendarmerie. Dans certains départements comme Le Maine-et-Loire, la Vendée ou les Côtes d’Armor, une convention est signée entre les représentants du monde agricole et les forces de l’ordre pour prévenir et lutter plus efficacement contre cette délinquance.

Un dépliant à disposition

Le Service Prévention de Groupama Loire Bretagne tient à votre disposition dépliant sur le vol et la malveillance en milieu agricole. Pour le recevoir, vous pouvez nous contacter au 02 96 58 60 76 ou par mail : preventionassistante@groupama-loire-bretagne.fr

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer