Productions Agricoles

Concours : bon cru breton à l’école du ring

Une trentaine de jeunes sont venus se former à la préparation des animaux, à Ploërmel (56). La session de formation s’est terminée par un concours, au cours duquel le travail des jeunes a été jugé.

Il y en a qui ne s’en lassent pas. À peine passés leurs examens scolaires, ces lycées et étudiants ont rempilé et ont fait leur rentrée à l’école mardi dernier. Une session de formation de quatre jours un peu spéciale… consacrée uniquement à une de leur grande passion : la préparation des animaux pour les concours. Alimentation, dressage, clippage, tonte, lavage… Le programme est dense et complet à l’École française des jeunes éleveurs (EFJE) qui a ainsi accueilli cette année, pour la 8e édition, une trentaine de jeunes de toute la France, âgés de 17 à 24 ans, au lycée agricole de la Touche à Ploërmel (56). Un « rentrée » que certains attendaient depuis un an ou plus, après leur inscription auprès de leur syndicat de race départemental Prim’Holstein. Et cette année, si la Bretagne est fortement représentée avec 1/3 des candidats, elle s’est aussi distinguée sur le ring, lors du concours qui s’est déroulé vendredi après-midi, pour clôturer cette formation.

Une présentation de très bon niveau

Cette promotion 2014 est un bon cru, s’accordent à dire à l’unisson les quatre juges. « Les candidats sont homogènes, sans avoir un grand bagage de préparation des animaux au départ », rappelle David Biarnès, juge pour le clippage. « Je n’imaginais pas combien ce serait difficile de faire la différence entre les participants », avoue Thomas Saunier, éleveur lorrain et juge de présentation, qui remercie au passage les 27 éleveurs morbihannais qui ont dressé et prêté leurs génisses.

Palmarès breton

Meilleur présentateur

  • 1er prix : Emmanuelle Gérel (22) ,
  • 2e prix : Pascaline Mao (56),
  • 3e prix : Camille Plainfossé (35).

Meilleur clippeur

  • 1er prix : Pascaline Mao (56),
  • 2e prix : Pauline Walter (56),

Meilleur jeune  

  • 1er prix : Pascaline Mao (56),
  • 2e prix : Emmanuelle Gérel (22).

Meilleure génisse

  • 1er prix : Ibérique (Attitude x Glacier-R), de l’EARL Jouannic, à Elven (56),
  • 2e prix : Cafor irma (Stanleycup x Shottle), de l’EARL de l’Ouest à Glenac (56),
  • 3e prix : Fl isis (Gahard x Super), du Gaec des Fleurs à Plouay (56).

Trois gagnantes, trois Bretonnes

Dans une ambiance solennelle, les candidats se sont prêtés au jeu, « avec prestance et une envie de gagner ». Devant un public averti, ils ont dû apprendre à gérer le stress et c’est la fluidité des gestes qui a séduit les juges. Emmanuelle Gérel, des Côtes d’Armor, gagne le championnat de présentation. Elle a déstabilisé ses adversaires par sa sérénité et ses gestes détendus et ce, quelle que soit la génisse conduite. « Elle parle à son animal pour qu’il reste calme et garde tout le temps un œil sur le juge », remarque, séduit, Thomas Saunier. Elle est talonnée de près par Pascaline Mao, du Morbihan. La chance – ou plutôt le travail pendant ces quatre jours – ont souri à Pascaline Mao, qui termine en première place en meilleure jeune et clippage. « La tonte est impeccable dans tous les domaines, elle a bien maîtrisé la ligne de dos, très soudée dans le corps de l’animal », notent David Biarnès et Jean-François Nys, en lui remettant le 1er prix de clippage.

Enfin, c’est Ibérique (Attitude x Glacier-R), de l’EARL Jouannic, à Elven (56), qui s’est fait remarquer par le juge Loïc Le Laurent comme championne génisse, « avec sa finesse et sa fluidité, à tous les postes, autant dessus que dans les membres ». Carole David

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer