Dossier technique

Injecter le lisier en grande largeur

Les systèmes à pendillards SwingUp enfouissent légèrement le lisier, sur une largeur pouvant aller jusqu’à 24 m.

tonne lisier sur pature - Illustration Injecter le lisier en grande largeur
La rampe de 24 m dépose le lisier dans un petit sillon.

La tonne à lisier Kumm de l’ETA Kerivel peut, « grâce à la coupure de tronçon, épandre sur des largeurs de 15, 18, 21 ou 24 m. Pour ce faire, un boudin sur la descente se gonfle et vient empêcher le passage du lisier », explique Sylvain Kerivel, entrepreneur à Confort-Meilars (29). Depuis juin dernier, il utilise une rampe à patins de chez Vogelsang sur laquelle sont rajoutés des sabots sur les pendillards, « la machine étant redoutable en termes d’efficacité quand elle intervient sur pâture ». Ces sabots nommés SwingUp créent un petit sillon qui stocke le cordon de lisier et limite sa volatilisation. Le poids de la rampe suffit à elle-même pour enfoncer légèrement (de 2 à 3 cm de profondeur) la lame du sabot. Si besoin et pour ne pas abîmer les cultures, le chauffeur fait remonter sa rampe pour relever les sabots et épand le lisier comme un simple pendillard. La coupure de tronçon est également utilisée « pour ne pas épandre dans le passage des roues, pour ne pas favoriser le ruissellement du lisier », fait remarquer l’entrepreneur. Compacte pour passer partout La tonne a une capacité de 20 500 L, et est équipée d’un système de télégonflage. Les grandes roues de 800 mm de large sont appréciées pour ne pas tasser le sol. L’entreprise dispose de 4 tonnes pour les chantiers et propose aussi un enfouisseur à disques, si besoin. « Avec une cuve de 20 500 L, on peut passer partout, même en conditions difficiles », observe le responsable.  La tonne n’épand pas dans les passages de roue…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article