Éclairer les zones d’ombre du concombre

figure 5 top - Illustration Éclairer les zones d’ombre du concombre

Landry Rossdeutsch a essayé différentes modalités d’éclairage des concombres : sans lumière, en Top ou en inter-végétation. Un essai a également été réalisé sur un éclairage estival. [caption id=”attachment_68626″ align=”alignright” width=”239″] Landry Rossdeutsch, ingénieur de recherche au CTIFL de Carquefou (44).[/caption] « Il y a un intérêt d’éclairer les zones basales des plants de concombre pour mettre en lumière les parties cachées par la canopée, en complément d’un éclairage en Top. La capacité photosynthétique est préservée quel que soit l’âge de la feuille », fait observer Landry Rossdeutsch. L’ingénieur de recherche au centre CTIFL de Carquefou (44) est revenu sur un essai d’éclairage en inter-végétation mené en 2018. Lors de ce test, les cultures alimentées en lumière au milieu de la végétation ont produit « 150 pièces par m2, contre 93 pièces/m2 sur le témoin non éclairé. Le calibre et la qualité des produits sont restés irréprochables ». L’éclairage en inter-végétation amène à des ports de feuille changés, les organes sont orientés différemment. Attention à la charge en fruits La consommation électrique supplémentaire liée à ces équipements ajoutés s’élève à + 15,55 €/m2. « Par rapport à une conduite de culture classique, ce surcoût n’est pas amorti ». La conduite doit être plus précoce pour tirer un profit économique de l’ajout de système d’éclairage dans la culture. Cependant sur la période hivernale, l’éclairage artificiel n’est pas suffisant pour atteindre le seuil de DLI de 25 mol/m²/jour (quantité maximale que peut capter la plante). La charge en fruits doit être adaptée pour limiter les faiblesses racinaires à l’origine d’un développement plus important de bactéries, notamment Agrobacterium rhizogenes, responsables de maladies du chevelu racinaire. La charge en concombre supérieure peut également expliquer des carences observées, notamment en manganèse. « La transpiration et la température sont plus importantes au niveau des feuilles basales avec l’éclairage inter + Top, ce qui peut provoquer…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article