Elvea Bretagne avance sur la contractualisation

12602.hr - Illustration Elvea Bretagne avance sur la contractualisation
12 450 animaux ont été orientés vers l’une des 11 filières qualité proposées par Elvea Bretagne.

Les filières proposées par l’association Elvea Bretagne représentent 12 450 animaux. La moitié des adhérents sont basés en Ille-et-Vilaine. Organisation de producteurs non commerciale, Elvea Bretagne développe des démarches filières correspondant aux demandes du marché, travaillant avec 27 négociants et 3 abatteurs. En 2021, les 482 éleveurs adhérents ont commercialisé 30 500 animaux au total. 12 450 ont été orientés vers l’une des 11 filières qualité proposées par Elvea Bretagne dont des Labels Rouges en Limousine, Charolaise, Blonde d’Aquitaine et des démarches en lien avec l’abatteur SVA Jean Rozé. Parmi les préoccupations du moment pour l’association : la mise en place de la contractualisation obligatoire entre l’éleveur et le 1er acheteur qui doit notamment contenir des clauses sur les animaux, les volumes, les prix de vente. « Pour les ventes en filières, des accords-cadres seront mis en place par Elvea Bretagne ou ElveaOP : l’association d’organisations de producteurs du réseau Elvea France, reconnue officiellement en février 2022. Puis, ils seront déclinés en contrats individuels », soulignent les responsables. Dernièrement, ElveaOP et le groupement Les Mousquetaires ont officialisé une collaboration engagée il y a 4 ans avec la signature d’un contrat-cadre conforme aux attentes de la loi Égalim 2. 248 diagnostics Boviwell sur 2021 « Même si les prix des bovins ont augmenté, nous devons approvisionner ces filières qualité pour qu’elles continent à vivre. Les voyants sont plutôt au vert pour les éleveurs notamment en femelles, à condition de sensibiliser les consommateurs sur le local, le bien-être animal ou encore l’environnement », déclare Vincent Caillard, président d’Elvea Bretagne. L’association a aussi travaillé sur des diagnostics Boviwell (mesure du bien-être des animaux) qui pourraient devenir obligatoires dans certaines filières comme le Label Rouge. 248 diagnostics ont été réalisés en 2021. Des visites gratuites sont toujours possibles….

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article