ÉlevageIlle-et-VilaineSur abonnement

Le potentiel génétique s’exprime grâce au jardin d’hiver

EARL de La Chaplais, à La Fresnais (35)

En ouvrant les jardins d’hiver aux dindes à partir de 6 semaines, la densité d’animaux tombe à 5,25/m2 ce qui permet aux volailles d’accéder à une ambiance différente. L’objectif de poids est atteint avec une semaine d’avance comparé au standard. En 2004, Sébastien Davy a rejoint l’exploitation familiale située à la Fresnais (35) et spécialisée…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer