Cultures

Désherbage mécanique des céréales

Le désherbage mécanique est possible jusqu’à début montaison en conditions sèches. Il est à réserver aux salissements modérés et aux stades jeunes des adventices. Les conditions météo conditionnent le passage d’un désherbage mécanique en céréales. En plus d’un sol suffisamment ressuyé, il faut minimum 48 heures de sec pour qu’un passage soit efficace. Il faut privilégier les parcelles portantes et sans résidus importants, afin d’éviter de les traîner, notamment avec la herse étrille. Le stade optimal de passage est à 3 feuilles, avec des adventices jeunes, mais les passages peuvent être réalisés jusqu’à début montaison avec des outils comme la herse étrille, la houe rotative ou la rotoétrille. Cependant, à ce stade, les adventices sont souvent trop développées pour être arrachées. Idéalement, il est conseillé d’intervenir sur des adventices à moins de 2 feuilles. Réserver ce type de désherbage pour des flores adventice à dominante dicotylédones. L’efficacité est assez faible contre des graminées ou des vivaces. Il est possible d’utiliser des stratégies mixtes mécanique et chimique, afin de s’adapter au mieux aux conditions météo.

Chambre d’agriculture

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer