Un contexte en évolution autour des insectes

10971.hr - Illustration Un contexte en évolution autour des insectes

Espèces exotiques, changement climatique, résistance aux produits, déclin de certaines espèces… L’environnement change autour des insectes et doit être pris en compte dans leur gestion. Aujourd’hui, la lutte contre les insectes doit faire face à l’arrivée d’espèces exotiques qui s’intensifie du fait des échanges grandissants sur la planète. « Plus de 7 espèces envahissantes – ayant une importance agronomique – sont introduites chaque année en France depuis 2000 contre 1,6 en moyenne sur 1950-1999. Citons par exemple le frelon asiatique, le capricorne chinois, la punaise diabolique ou encore le drosophila suzukii qui remet en cause la production de cerises sur nos territoires », détaille André Fougeroux, scientifique. Impact du changement climatique « Le changement climatique a aussi un impact sur le nombre de cycles des insectes et leur remontée vers le nord. Par exemple, un petit méligèthe poilu venu d’Espagne est aujourd’hui fréquent dans l’est de la France, parasitant le colza. » Autre point, beaucoup de solutions insecticides ont été retirées du marché et il n’y a pas de nouveaux produits qui arrivent. « Nous avons donc recours à d’anciennes familles (comme les pyréthrinoïdes) sur lesquelles les ravageurs ont développé des résistances. Résistances qui apparaissent aussi sur des matières actives plus récentes comme le Flonicamid. » Déclin des insectes D’un autre côté, plusieurs études alertent sur le déclin des insectes dans de nombreux pays alors que ces derniers jouent un rôle fondamental en faveur des écosystèmes terrestres : pour la pollinisation des fleurs, l’élimination des organismes morts, des déchets, dans les chaînes alimentaires… Les produits chimiques ne sont pas les seuls en cause. Selon les scientifiques, les voitures aussi sont coupables ainsi que la pollution lumineuse qui perturbe l’activité des insectes. « La moindre présence de fleurs est aussi une raison à la disparition des insectes. » La FAO (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) indique cependant…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article