Élevage

Toujours plus de ruches et d’apiculteurs

Chaque année, la déclaration de ruches annuelle permet d’obtenir des chiffres sur la filière apicole.

En seulement 1 an, le nombre d’apiculteurs augmente de 14 % et celui de colonies déclarées de 17 %. En Bretagne, ce sont désormais 4 883 apiculteurs qui possèdent 80 487 colonies. Ces chiffres croissent d’année en année depuis 2016. La Bretagne n’est pas un cas particulier : la même tendance s’observe partout en France.
En parallèle de cela, on constate que le taux de renouvellement du cheptel est très important et augmente lui aussi : les menaces sur les abeilles sont nombreuses, et contrairement à ce que pourraient laisser penser ces chiffres, il n’est pas aisé d’augmenter son cheptel.

Seules une formation solide, des échanges avec d’autres apiculteurs et une expérience confirmée permettent aux apiculteurs de maintenir voire d’augmenter leur cheptel. « Si vous souhaitez débuter en apiculture, faites une formation, et assurez-vous qu’il y aura suffisamment de ressources alimentaires autour du rucher par rapport au nombre de colonies déjà présentes sur le territoire », conseille Tiphaine Daudin, animatrice d’ADA Bretagne.

Déclarez vos ruches

Derniers jours pour réaliser votre déclaration de ruches avant le 31 décembre : c’est une formalité simple mais obligatoire dès la première ruche. La démarche est très rapide sur le site https://mesdemarches.agriculture.gouv.fr.

En plus d’obtenir des chiffres sur la filière, la déclaration ouvre l’accès à des aides financières, et permet d’être alerté en cas de problème sanitaire autour de votre rucher. Reste à savoir si la mauvaise saison 2021 freinera la tendance à l’augmentation du nombre de ruches et de d’apiculteurs…

ADA Bretagne

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer