Politique et SyndicalismeSur abonnementTop

La rémunération, mère des batailles 

« Le prix payé cour de ferme est insuffisant » , accorde Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, présent à Rennes mardi. « Une ambiance délétère dans les campagnes ». En introduction des usuels discours d’inauguration du salon de l’élevage, Marcel Denieul, président du Space, a peint un tableau sans concession d’une agriculture qui s’impatiente d’obtenir du prix pour rémunérer le…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer