EditoSur abonnement

Climat

Alors que nombre d’agriculteurs désespéraient de voir le soleil s’imposer pour avancer les moissons, le 10 août, le Giec sortait le premier volet d’un rapport inquiétant sur le réchauffement climatique. Dans les faits, « rien de neuf sous le soleil » comme on dit trivialement. Le constat dressé par les scientifiques est connu depuis longtemps….

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer