EditoSur abonnement

Livre de voyage

Au mitan de l’été, osons l’abandon à un peu de légèreté. L’été est propice au lâcher-prise. L’été est invitation à l’évasion et au voyage. Sans qu’il ne soit nécessaire de partir loin de chez soi. La grande aventure prend parfois son envol dans la lenteur circadienne circonscrite par l’ombre d’un chêne, un livre en main….

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer