CulturesSur abonnement

Libérer progressivement l’azote du lisier

Les inhibiteurs de nitrification prolongent la durée de disponibilité de l’azote pour les plantes et limitent les risques de perte par lessivage. L’additif pour lisier proposé par la société Jouffray-Drillaud a pour double objectif de « limiter la production d’azote sous sa forme volatile (N₂), et de diminuer sa transformation pour que les plantes l’utilisent progressivement…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer